Le témoignage du C2T à Friville Escarbotin (80 – France)

Le Centre de transfert de technologie de Picardie maritime (C2T) est un laboratoire technique mis en place par les industriels de la région du Vimeu. Au moment où la normalisation s’imposait (début de l’ISO dans les années 80), la chambre syndicale de la Métallurgie du Vimeu en a conduit le développement.

Le C2T est installé à Friville-Escarbotin (80) et ses clients viennent d’un territoire beaucoup plus vaste couvrant tout le nord de la France (70% de l’activité). Les missions du C2T ont évolué, elles vont de l’étalonnage/vérification au contrôle dimensionnel en passant par les matériaux (analyse chimique, test de vieillissement brouillard salin, chaleur humide…). La part du conseil est prépondérante car écoute, conseil et transfert de compétence font totalement partie de l’ADN des équipes du C2T.

Pour équiper son laboratoire de mesure dimensionnelle, le C2T s’est équipé en 1989 puis en 1992 de 2 bancs de mesure de la Société Genevoise d’ Instruments de Physique (la SIP). Ces deux bancs 302M ne pouvaient plus bénéficier du support du constructeur qui a disparu. Pourtant leur qualité mécanique restait inégalée.

Plutôt que de les remplacer le C2T s’est donc mis en quête d’une solution de mise à jour et retrofit pour redonner une jeunesse à ces équipements. Après avoir cherché et consulté dans plusieurs pays européens, c’est en France que le C2T a trouvé une solution validée par le CETIM : la technologie SIPSI de CEDARNET. Questionnons Emmanuel Boitout, Responsable Technique du C2T :

Cedarnet : « lorsque vous avez décidé ce retrofit, les bancs étaient-ils en panne ou opérationnels ? »

E Boitout : « Ils étaient totalement opérationnels mais leurs modules électroniques qui dataient de l’achat initial des équipements n’étaient pas évolutifs et la solution proposée par le CETIM permettait en plus d’améliorer l’incertitude des bancs. Devant ce risque potentiel sur les signaux électroniques nous avons décidé de réaliser ce retrofit de manière préventive. »

Cedarnet : « Le retrofit avec la solution SIPSI a-t-il provoqué un changement dans vos habitudes de travail, dans vos procédures ? »

E Boitout : « L’adaptation a été très rapide, une journée a suffi. La formation à la prise en main réalisée lors de l’installation a permis une transmission efficace. En fait le fonctionnement du banc est simplifié car les réglages sont automatisés. Nous pouvons nous appuyer sur une justesse améliorée et sur une excellente répétabilité. De plus, comme l’hystérésis est infime, les réglages fins sont rapides et les gains de temps plutôt significatifs par rapport à d’autres bancs plus récents de d’autres marques. »

« Enfin avec ce retrofit le transfert des  données de mesure vers le logiciel de gestion des bancs est facilité. »

Madame Catteau directrice du C2T conclut notre rencontre en revenant sur l’ADN du C2T : faire des bonnes mesures sans gaspiller de temps ce qui est une nécessité bien sûr car notre métier est concurrentiel, mais avec un véritable enjeu qui est de disposer d’équipements fiables et stables  libérant l’esprit de nos métrologues afin de leur permettre de transmettre à nos clients les méthodes, les conseils d’amélioration et l’accompagnement qui leur permettent de bénéficier d’instruments et de résultats de mesure fiables et pertinents.

Pour plus d’informations à propos de C2T : www.c2tpm.com